Les causes du SADAM

On peut associer le SADAM à divers facteurs pouvant tous nuire au bon fonctionnement des muscles et de l’articulation de la mâchoire.


Causes ascendantes (c'est à dire provenant d'un problème de posture générale) : 

Ces causes sont à rechercher avant tout traitement dentaire.
Elles peuvent cependant être associées, ce qui demandera une collaboration entre praticiens.

1. vraie jambe courte : Les appuis du corps sont "faussés" et ont des répercussions sur la colonne vertébrale et/ou les ATM.
             La mise en place d'une semelle orthopédique permettra d'éliminer cette cause.

2. posture vertébrale : l'équilibre du bassin et des ommoplates (parallèles au sol et perpendiculaires à la colonne vertébrale) sont des éléments essentiels au bon placement des ATM. SI l'ostéopathie ne suffit pas à obtenir cette posture, il faut s'orienter vers l'occlusodontie.
 

Causes descendantes (d'origine faciale) : 

1. Un mauvais placement de la machoire, du à de mauvais appuis dentaires

2 . Un mauvais placement de la langue lors de la déglutition.

3. Des problèmes dentaires (dents usées, mobiles ou manquantes, des problèmes de gencives, des prothèses mal ajustéesentrainant une mastication d’un seul coté) 

4. Des blessures à la figure ou à la mâchoire, une fracture, une dislocation, une rupture du cartilage articulaire ou encore une lésion cervicale à la suite d’un accident, peuvent également déclencher des troubles de l’ATM.

5. L’arthrite ou l’arthrose peuvent également entraîner une dégénérescence de cette articulation.

6. Le stress 
     C’est une cause importante des dérèglements de l’ATM.
     Il pousse certaines personnes à grincer des dents ou à les serrer lorsqu’elles sont sous pression.
     On parle alors de BRUXISME.


Par un examen attentif et des questions appropriées, le praticien spécialisé en occlusodontie, posera un diagnostic et orientera le patient vers un traitement.